Retour à la page d'accueil


Amiga Concept – Annexe

  • Edito du numéro 1 (Jérôme Quétard) :
    « Le moins que l'on puisse dire, c'est que le premier numéro d'Amiga Concept ne se sera pas fait dans la facilité ; remarquez, l'avantage de cette situation me permet de faire un édito qui sort un peu des sentiers battus – rassurez-vous, je ne vais pas rentrer dans des jeux de mots foireux, je laisse ce privilège à d'autres – Non, mais si je me mettais à vous raconter les bâtons que l'on a pu nous mettre dans les roues ou les fausses rumeurs que l'on a entendues sur notre compte, la liste serait longue et l'édito ferait tout le magazine.
    Simplement, il est inadmissible que faisant un magazine exclusivement consacré à l'Amiga, nous ne soyons pas plus soutenus par les sociétés qui gravitent autour de cette machine, bonjour la solidarité et par ici la monnaie ; après, on viendra se plaindre que l'Amiga est mal promotionné, il faut arrêter de ce payer la tête du monde. De toute manière, il est hors de question que l'on "baisse culotte"devant eux, sachez messieurs et mesdames que si vous ne nous aimez pas eh bien nous, on ne vous aime pas non plus. Il est clair que nous ne faisons pas un magazine pour les annonceurs mais un magazine pour vous lecteurs, et que si vous nous rejoignez en masse, alors tout ira bien dans le meilleur des mondes.
    Tout au long d'Amiga Concept, vous vous apercevrez que nous sommes un peu "hors normes" mais cet état est seulement dans le but de vous plaire. Quelques surprises vous attendent dans ce numéro et j'espère que vous les apprécierez à leur juste valeur. Certes ce numéro peut avoir des petites erreurs de jeunesse mais soyez indulgents et laissez-nous le temps de faire nos preuves. Il faut savoir que l'Amiga est pour nous une vraie passion, d'ailleurs il y a encore six mois, nous faisions un Fanzine (Furax Fanzine), c'est pour vous dire que l'Amiga, on connaît !
    Bon voilà, je ne vais pas vous retenir plus longtemps, la nouveauté vous attend et je pense que vous allez être servis. »
     
  • "Coup de gueule" du numéro 1 (Imré Antal) :
    « Il semble que notre arrivée, sur la scène de la presse Amiga, dérange l'establishment: avec nos objectifs d'innovation, de transparence et de pertinence nous avions raison de dire (dans notre numéro zéro) que nous étions téméraires, car certains n'hésitent pas à propager de fausses rumeurs nous concernant, dans le but de nous décourager à réaliser Amiga-concept.
    Il a été clamé que nos tarifs publicitaires étaient hors normes alors que nous proposons plus de 50 % de remise ! Il a été dit aussi ouvertement, sur serveurs minitel et dans des fanzines manipulés (...) que nous n'étions que des "branleurs" des "non-pro", des incapables: avant même la parution du magazine... C'est très fort ! Justement, si vous avez regardé Culture-pub, dimanche 16 janvier, on y parlait de la rumeur dans le milieu des sociétés qui, selon les spécialistes, provenaient presque toujours de concurrents... Un confrère? Sur un créneau identique? Ne cherchez-pas si loin, ça saute aux yeux...
    Alors, n'oubliez-pas ceci: nous sommes rigoureusement jeunes et indépendants... et croyez-moi, ça va se sentir ! Si certains ne font cela que dans le seul but de gagner de l'argent, nous, nous le faisons d'abord par passion, et à l'écoute de toutes vos remarques. On espère que vous prendrez votre pied en lisant notre magazine. »
 
(c) 1998-2018, . Toutes les revues, marques et images
présentées sur ce site sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Notre porte-feuille de noms de domaine