Retour à la page d'accueil


Glossaire – Le blister

Le blister est cet emballage plastique transparent et énervant qui emprisonne la grande majorité des revues comportant un encart jeté de type CD-ROM, livret ou cassette vidéo.

Même si elle a ses raisons, cette pratique est franchement désagréable. Il est aussi utile qu'appréciable de pouvoir feuilleter une revue, notamment pour savoir si son contenu est intéressant ou non ! Nombre de lecteurs n'étant abonnés à rien, ils choisissent leurs lectures au coup par coup. A cet égard, le blister est vraiment la plaie de l'acheteur potentiel...

Comment découvrir les innombrables nouvelles publications et nouvelles formules tout en préservant son portefeuille ? Comment éviter de se faire "arnaquer" par une première de couverture un peu trop prometteuse, dissimulant un contenu vide ou sans intérêt ? Comment décider d'acheter ponctuellement, en plus des titres auxquels on serait fidèle, un magazine dont un dossier aurait capté notre attention ?

Pourtant, les alternatives existent :

  • Certaines publications – malheureusement trop rares – ont adopté depuis longtemps une colle plastique "smart" qui permet de fixer solidement un encart sans abîmer le papier de la revue.
     
  • Aux Etats-Unis, pays du Service avec un grand S, les "points presse" importants proposent généralement des exemplaires sans emballage en libre consultation !
     
  • En France, à quelques exceptions près, seuls Presqu'offert et ses petits frères osent contenir un CD-ROM sans blister : en effet, le disque est astucieusement accroché sur la première de couverture.

Va-t-on devoir fonder le CLAB, Comité des Lecteurs Anti-Blister ?
Ou créer un label RCSB, Revue Certifiée Sans Blister ?
(Imaginons un slogan sympathique : « Vous aussi, rejoignez le MLCK, Mouvement de la Libre Consultation en Kiosque ! »)

 
(c) 1998-2017, . Toutes les revues, marques et images
présentées sur ce site sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

Notre porte-feuille de noms de domaine